Neuvelle les la Charité est un village rural ......et de ce fait, la nature tutoie celui qui y réside  

     
et lui permet de faire de jolies balades, à pieds ou en vélo, en forêt par toute saison  (ramassage de champignons en automne par exemple...) ou sur l'ensemble des routes, des chemins ou sentiers qui émaillent le ban communal.
   
L'église de la commune date du XIXème siècle. Elle a pour particularité d'utiliser une pierre tombale du XVIème siècle en guise d'autel.

  
 Une abbaye à été fondée à La Charité en 1133 ; elle fut saccagée par les troupes de Louis XI en 1477, puis ruinée par le duc des Deux-Ponts en 1569, et enfin démolie en 1789, pendant la Révolution. S'il ne reste que des vestiges de l'abbaye de la Charité, la maison abbatiale (dites le "Château"), sa chapelle et ses dépendances, construites au XVIIIème siècle, sont quant à elles toujours debout. 
                               
Une grange cistercienne, située à la Fontaine-Robert, est elle aussi en assez bon état. Outre les logements, on peut y voir les granges, les écuries et un four. 

 
Une source sulfureuse jaillit à Neuvelle-lès-la-Charité; elle aurait la propriété de soigner les maladies de peau. Située dans une propriété privée, elle peut cependant se visiter.   
Cette source très proche du village a des accents de mystères et vous y cotoierez peut-être la Vouivre : En Franche-Comté, La Vouivre est un animal fabuleux, sorte de grand serpent aux ailes de chauve-souris, qui a la particularité, lorsqu'elle se baigne, de déposer sur le rivage la pierre précieuse qu'elle porte habituellement au front.

Le monument aux morts dont le buste de la république qui le coiffe a été sculpté par Paul Belmondo (père de l'acteur)

La Saône toute proche vous offre ses paysages doux et sereins qui vous aideront à vous réintégrer, s'il le fallait, dans le sein de mère nature. 

 
Partez à la découverte d'un patrimoine riche et varié : Tunnel de Saint Albin  

 
châteaux de Rupt de Saône et de Chemilly, 

 
des anciennes forges de Baignes, du Village médièval de Fondremand et sa source  la Romaine, 
    

les Pierres percées d'Aroz ou de Traves 
              
des fontaines, lavoirs......                                            des clochers comtois,

         
et retables comme ici, ceux de Recologne les Rioz et de Vy les Rupt....et c'est sans compter les mille autres richesses qui s'offrent à celui qui sait ouvrir les yeux.